https://ville-legrauduroi.fr/conseil-municipal-les-dossiers-avancent/

Vingt-quatre questions à l’ordre du jour de ce conseil municipal « de rentrée » comme l’a qualifié le maire, le docteur Robert Crauste. Parmi elles des délibérations portant sur l’urbanisme : requalification de l’avenue Dossenheim et de la place Antonin-Revest, écoquartier, restauration et mise en valeur du Phare de l’Espiguette… Le projet urbain entend restructurer les déplacements dans la ville et inclut les emprises ferroviaires de la gare et de ses abords pour permettre le développement du pôle d’échange multimodal (PEM) et des mobilités douces. Le plan de réaménagement urbain programme l’acquisition d’emprises ferroviaires sur le périmètre actuel de la gare nécessitant de déplacer le point d’arrêt des trains du Transport Express Régional (TER) qui desservent la gare. Le 18 février dernier, lors d’un comité de pilotage, les parties ont acté le programme définitif qui sera étudié en phase d’étude d’avant-projet (APO). Un projet de convention tripartite entre SNCF Réseau, la Région et la commune a pour objectif de financer cet avant-projet (APO). Ce projet de convention précise les engagements réciproques des parties pour le financement de l’étude préliminaire de modification des installations ferroviaires en gare du Grau-du-Roi. Dans ce contexte, SNCF RÉSEAU assurera la maîtrise d’ouvrage de l’étude décrite dans le projet de convention. Le coût estimé de l’APO s’élève à 263 664€. Le conseil a par ailleurs voté la limitation de l’exonération de deux ans de la taxe foncière sur les propriétés bâties en faveur des constructions nouvelles, additions de construction, reconstructions et conversions de bâtiments ruraux en logements à 50 % de la base imposable.

En fin de séance, le maire a soumis à l’assemblée un vœu de soutien au syndicat des Vins des Sables de Camargue dans leur démarche de reconnaissance en AOP.